Poème de décembre : Michel Butor

Une paire de lunettes

Pour voir dans l’espace

Il en faut une seconde

Pour regarder la nuit

La troisième permettra

De traverser les murs

La quatrième de savoir

Comment était ce qui est détruit

La cinquième réveillera

Ce qui est tombé dans l’oubli

Et la sixième entrouvrira

Les persiennes du lendemain

                                                       Michel Butor