Poème de janvier 2019

Avoir tout dit

Et ne plus rien dire

Accéder enfin au chant

Par le pur silence

T’ouvrant là

Sans retenue

A l’appel d’un geai

Au cri des cigales

Au pin jailli de toi

Te brisant les entrailles

Sous le ciel uni

Qu’effleure seul

Un nuage

                                                                                      François Cheng